Le traitement par entecavir n’élimine pas le risque de carcinome hépatocellulaire au cours de l’hépatite chronique B : rôle limité des scores de risque chez les caucasiens. ( P Arends et al. )

Les scores de risque de CHC établis chez les asiatiques ne sont pas valides chez les caucasiens, ni plus généralement chez les malades traités.

Le groupe d’étude européen de surveillance des hépatites B « VIRGIL » rapporte les évènements hépatiques, dont le CHC, et leurs facteurs … Suite