Retraitement de patients en échec au daclatasvir.

Retraitement de patients en échec avec des molécules sans résistance croisée.

  • Hézode C et al.
  • Rédigé par : Pr Stéphane Chevaliez
Seize patients en échec d’un traitement contenant du daclatasvir (plus interféron pégylé et ribavirine avec ou sans asunaprevir) ont été retraités par la combinaison sofosbuvir plus simeprevir pendant 12 semaines. Le taux de guérison était de 87,5% (14/16 patients). La majorité des patients (13 /16 patients) abritait des virus résistants (RAV) au moment du retraitement : 13 patients avaient ...
Ce contenu est à destination des professionnels de santé. Merci de vous identifier.

Déjà inscrit ?

1

Créer un compte

Créer un compte ne prend que quelques minutes et vous permettra d'accèder à l'ensemble des contenus du site.